sucré

CONFITURE

conservation

Confiture de Quetsches au gingembre

24 septembre 2016 - Cuisine de Katryn

confiture de quetsches

C'est toujours un plaisir de déguster une confiture faite maison. Encore plus quand les fruits proviennent de notre jardin, ou d'une cueillette dans une ferme, n'est ce pas ? Mon coeur balance pour une confiture à l'abricot miel et citron vert, framboises aux pétales de rose, quetsches au gingembre, pêches à la vanille ou peches nectarines... Bref je vous laisse faire autant de mélange que vos papilles en réclament.

Très rapidement, j'ai remplacé le sucre blanc par du sucre roux ou du miel suivant les fruits et comme certain nécessite un petit coup de pouce pour gélifier, comme la quetsche, je rajoute de la pectine (la pectine est un gélifiant végétal naturellement présent dans les fruits).

Utile : Le citron, coing, groseille, orange, pamplemousse, pomme sont des fruits élevés en pectine, il n'est donc pas necessaire d'en rajouter à la cuisson. L'abricot, framboise, mandarine, mûre, myrtille, poire, raisin, reine-claude, prune comme la quetsche ont besoin d'un petit coup de pouce en pectine, alors que l'ananas, cerise, figue, fraise, kiwi, mangue, melon, nectarine, pêche ou la rhubarbe sont très faibles en pectine naturelle. Il sera necessaire de rajouter 5 g de pectine par kilo de fruit lors de la cuisson, pour une confiture réussie.

A vos fourneaux.


Temps de préparation : 15 min - Temps de cuisson : 20 min

Ingrédients pour environ 7 pots

• 2 kg de Quetsches

• 1 kg sucre roux

• 3 cm racine de gingembre

• 6 g de pectine


Déroulé :

• La veille, laver et couper en 2 les quetsches en retirant le noyau. Râpez le gingembre, versez la pectine dans le sucre et versez le tout sur les fruits. Mélangez et laissez macérer toute la nuit au frais.

confiture de quetsches

• Le lendemain, chauffer le tout doucement jusqu'à ébullition. Maintenir l'ébullition pendant 20 min environ, en remuant de temps en temps. Ecumez à fur et à mesure que la mousse se forme.

• Une fois que votre confiture atteint 105°C, elle est prête à mettre en pot !

• Si vous n'avez pas de thermomètre, placez une petite assiette au congel. Quand l’assiette est bien froide sortez-là et déposez quelques gouttes de confitures et inclinez l’assiette, si les gouttes se figent alors votre confiture est prête, si elles coulent alors il vaut mieux continuer la cuisson.

• Passons à la stérilisation : Faîtes bouillir une casserole d'eau. Placez vos bocaux et couvercles, laissez bouillir. Le séchage doit impérativement de faire à l’air libre. Attention de ne pas les essuyer ni de les placer au lave vaisselle !!! L’intérêt est d'éviter le développement de bactéries et autres moisissures.

• Il ne vous reste plus qu'à placez votre confiture dans les bocaux, fermez bien avec les couvercles et retournez les pots à l'envers (le couvercle en bas;). Une fois les pots froids, vous pouvez les conserver 6 mois, si vous y arrivez parce que chez moi ils sont mangés bien avant ;)

Bon appétit !

/

A très bientôt Katryn


➡️ Suivez l'article sur Facebook